Covid-19 : la MACSF « ne couvre pas les conséquences liées aux fermetures de cabinets »

  • Publié le .

Cet article fait partie du dossier : Covid-19

  • Sous l'égide de L'information Dentaire
Information dentaire

« L’assurance perte d’exploitation ne couvre pas les conséquences liées aux mesures administratives de restriction comme les fermetures de cabinets, les annulations de rendez-vous de patients ou les interdictions d’accès aux établissements. Ce type d’intervention, d’ampleur incontrôlable, n’est financièrement pas supportable pour notre mutuelle, ni d’ailleurs pour aucun assureur du marché ».

Dans une tribune publiée ce 24 mars, Stéphane Dessirier, directeur général de la MACSF, à le mérite d’être clair… « Nous comprenons les difficultés que traversent les professionnels de santé à cause de cette situation, notamment les chirurgiens-dentistes, assure-t-il. Nous avons la ferme volonté de faire le maximum pour les soutenir ».

Il annonce plusieurs mesures dont :

  • La création d’un fonds de solidarité de 1 million d’euros « pour donner un coup de main d’urgence à nos sociétaires qui seraient précarisés par cette crise »;
  • Une contribution, aux côtés des assureurs du marché français, au fonds de solidarité lancé par les pouvoirs publics pour soutenir les TPE. La Fédération Française des assurances (FFA) a annoncé hier une dotation de 200 millions d’euros de ce fonds ;
  • Une suspension et un report des cotisations d’assurances professionnelles des sociétaires « afin d’alléger leurs charges » pendant cette période exceptionnelle ;
  • Des extensions de garanties, automatiques et sans surcoût, pour les sociétaires « réquisitionnés, réservistes ou volontaires ».

Cet article fait partie du dossier : Covid-19

  • Sous l'égide de L'information Dentaire

Commentaires

Laisser un commentaire