Covid-19 : la CARCDSF « n’a pas vocation à compenser les dommages économiques causés à nos professions par la pandémie »

  • Publié le .

Cet article fait partie du dossier : Covid-19

  • Sous l'égide de L'information Dentaire
Information dentaire

« Il est de mon devoir de vous dire ici, afin de couper court aux spéculations déraisonnables, que la CARCDSF n’a pas vocation à compenser les dommages économiques causés à nos professions par la pandémie de Covid-19, répond à l’Union Dentaire (UD), Frank Lefevre, le président de la CARCDSF dans un communiqué du 31 mars.

Le syndicat demandait notamment, le 30 mars que la caisse utilise ses réserves financières (estimée par l’UD à 2 milliards d’euros) pour le versement « d’indemnités journalières pour l’ensemble des confrères qui ont été amenés à fermer leur cabinet sur injonction du Conseil National de l’Ordre ». Lire ici 👉 https://bit.ly/39wq8KH

La CARCDSF, qui tiendra un bureau en visioconférence jeudi prochain suivi d’un conseil d’administration exceptionnel la semaine prochaine, « mettra tout en œuvre pour en atténuer les effets et accompagner ceux qui souffriront de cette situation ».

« Je veux m’adresser à celles et ceux qui prônent des mesures illusoires et par là même ne servent pas l’objectif commun, que nous devons viser, ensemble, à la fois solidaire et raisonnable, écrit Franck Lefevre. C’est au final l’humanité et la compréhension, associées au sérieux et au sens des responsabilités qui, je n’en doute pas, prévaudront ».

Lire le communiqué 👉 https://bit.ly/2yi9Ack

Cet article fait partie du dossier : Covid-19

  • Sous l'égide de L'information Dentaire

Commentaires

Laisser un commentaire