Déconfinement : quatre députés en appui de la profession

  • Publié le .

Cet article fait partie du dossier : Covid-19

  • Sous l'égide de L'information Dentaire
Information dentaire

Dans une lettre adressée à Olivier Véran le 20 avril, quatre députés LaRem, dont Christophe Arend, député de la 6éme circonscription de la Moselle et chirurgien-dentiste, « appellent l’attention du gouvernement » pour qu’il réponde aux besoins de la profession dentaire et prépare au mieux son déconfinement progressif à partir du 11 mai en les informant « en détail » des mesures prises.

Pénurie de masques FFP2, plateformes d’urgences dentaires saturées, fermetures des cabinets sur décision de l’Ordre et non du gouvernement les empêchant de bénéficier d’aides spécifiques…, « de nombreux praticiens n’ont pas considéré les réponses du gouvernement à la hauteur de leurs besoins et risquent de souffrir de cette situation durant quelques mois, écrivent-ils. Nous nous inquiétons des conditions de réouvertures des cabinets et des capacités des praticiens à conserver les ressources humaines nécessaires à l’exécution de soins de qualité ».

Sur le plan économique, ils proposent que les cabinets dentaires puissent bénéficier du Fonds de solidarité en faisant en sorte que la condition d’attribution des aides « ne prenne pas appui sur le montant de leur BNC en 2019 même s’il est supérieur à 60 000 euros ».

Lire la lettre

Cet article fait partie du dossier : Covid-19

  • Sous l'égide de L'information Dentaire

Commentaires

Laisser un commentaire