Covid-19 : sauf pour les urgences, tous les cabinets doivent être fermés sous peine de sanctions

  • Publié le .

Cet article fait partie du dossier : Covid-19

  • Sous l'égide de L'information Dentaire
Information dentaire

Dans l’émission « Questions expresso avec l’ADF », les secrétaires généraux de l’ADF Julien Laupie et Joël Trouillet ont interrogé Serge Fournier, président de l’Ordre national des chirurgiens-dentistes (voir la vidéo 👉 https://www.youtube.com/watch?v=UTVkylb318c).

Il a annoncé

👉 la mise en place d’un numéro national de régulation pour les patients qui n’ont pas de chirurgien-dentiste traitant. Au 09 705 00 205 les patients tomberont sur un message leur expliquant la situation et leur demandant de renseigner leur numéro de département. Ils obtiendront alors le numéro de la régulation départementale mise en place par les CDO. Les confrères doivent assurer une permanence téléphonique pour leur propre patientèle ;

👉 tous les cabinets hors urgences (libéraux, centres dentaires, mutualistes…) doivent être « physiquement » fermés. Certains sont encore ouverts, ce qui est « suicidaire pour la collectivité ». Un arrêté devrait être publié dans les prochains jours pour entériner cette demande de l’Ordre. Des sanctions disciplinaires seront prises « rapidement » en cas de manquement ;

👉 la publication dans les heures qui viennent d’un protocole de soins (habillage, déshabillage, soins, etc…) pour les praticiens de la permanence des soins qui traitent les urgences ;

👉 il demande aux confrères de continuer à s’engager dans les tours de garde mise en place par les CDO ;

👉 100 000 masques FFP2 ont été alloués à la profession, 50 000 ont déjà été distribués pour les confrères qui assurent les urgences. Serge Fournier se félicite de « l’élan de solidarité » des confrères qui ont spontanément donné leur surplus.

 

Cet article fait partie du dossier : Covid-19

  • Sous l'égide de L'information Dentaire

Commentaires

Laisser un commentaire