Les externes en odontologie s’engagent

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°14 - 8 avril 2020

Cet article fait partie du dossier : Covid-19

  • Sous l'égide de L'information Dentaire
Information dentaire
Depuis la mi-mars, les externes des UFR d’Odontologie de l’Université de Paris (Garancière et Montrouge) ont répondu présents pour apporter leur aide à notre service de santé. Ils sont devenus ITS (Intervenant en TéléSurveillance) sur la plateforme de télésurveillance Covid-19 installée sur le Campus Picpus, dirigée par le Pr Patrick Jourdain, au 33 boulevard Picpus, à Paris. L’application Covidom est au centre de ce dispositif.

Qu’est-ce que Covidom ?

C’est une nouvelle application pour smartphone destinée au suivi médical à domicile des patients porteurs ou suspectés d’être infectés par le Covid-19, mais ne nécessitant pas une hospitalisation. L’objectif est ainsi d’assurer un télé-suivi à distance des patients qui ne présentent pas de signes initiaux de gravité, déchargeant ainsi les établissements de santé et les médecins généralistes. Ceux-ci peuvent ainsi se consacrer aux patients plus gravement atteints.
À ce jour, cette application permet de suivre plus de 17 000 patients à distance. Chaque jour, le patient confiné reçoit un, voire deux questionnaires médicaux selon le type et l’importance des pathologies associées, ses réponses sont renvoyées via l’application. En fonction de ces dernières, et en cas de symptômes aigus (forte fièvre, gêne respiratoire, perte du goût…), une alerte apparaît sur la plateforme de télésurveillance et l’équipe des ITS, associée à des médecins présents, contacte le patient et assure le suivi de la prise en charge, voire déclenche l’appel vers le SAMU.

Pourquoi la réussite de Covidom est un enjeu crucial ?

Covidom est une contribution primordiale pour nous aider à sortir de cette crise. En effet, la crise est majeure, bien sûr par la virulence du coronavirus, mais aussi parce que le système de santé est en surchauffe et risque d’être dépassé !
Covidom est un logiciel robuste avec des possibilités d’inclusions infinies. Il permet de :

  • décharger les hôpitaux de milliers de patients ;
  • soulager le personnel hospitalier ;
  • diminuer fortement la tension sur le matériel (masques…) ;
  • diminuer considérablement le risque de contamination (malade-malade, malade- soignant, etc.) à l’hôpital et en ville en participant à un bon confinement ;
  • permettre aux médecins généralistes en ville de continuer à soigner leurs patients en les incluant après leur consultation.

L’implication des externes de nos UFR, mais aussi d’anciens externes, internes en odontologie, d’étudiants en pharmacie, maïeutique, kinésithérapie, est remarquable. Ce dynamisme des externes en odontologie a été souligné par le Pr Jourdain lui-même et a grandement contribué à la dynamique de Covidom. Tous rapportent se sentir utiles face à cette crise. Des échanges enrichissants naissent au sein des équipes de la plateforme Covid-19, renforçant encore la dynamique grandissante de ce projet. Tous sont aussi touchés par la reconnaissance des patients qu’ils ont contactés, valorisant encore, si cela était utile, leur rôle face à cette crise sanitaire inédite.
Enfin, des enseignants hospitalo-universitaires, des praticiens libéraux se sont également mobilisés et participent au Covidom avec l’aide précieuse des Prs Claudine Wulfman et Benjamin Fournier.

Si vous souhaitez vous impliquer, c’est simple, suivez le lien : https://forms.gle/ZTXk3jSGBrYzA9dQ9.

Merci !

Pr Marie-Violaine Berteretche
Coordinateur plateforme COVIDOM
UFR Odontologie Garancière

Dr Jean-Pierre Attal
Coordinateur plateforme COVIDOM
UFR Odontologie Montrouge

Cet article fait partie du dossier : Covid-19

  • Sous l'égide de L'information Dentaire

Commentaires

Laisser un commentaire